Guide de voyage Vendée

Guide de voyage Vendée


Le département de la Vendée est traversé par la rivière éponyme, affluent de la Sèvre niortaise. Le territoire de la Vendée était probablement occupé dans l'Antiquité par le peuple gaulois des Ambilatres ou Ambiliates qui faisait partie de la confédération armoricaine qui combattit Jules César.

Le Tourisme

La Vendée accueille près de cinq millions de touristes chaque année, ce qui en fait le premier département touristique de la façade atlantique et le deuxième de France 9. Il ne s'agit plus seulement d'un tourisme populaire de campings et de meublés sans confort, ou de colonies de vacances des banlieues parisiennes, mais d'un tourisme de résidents secondaires et d'amoureux de la voile 10. Plusieurs stations balnéaires offrent un vaste panel de loisirs.

La Vendée, ce sont 240 kilomètres de côtes: Ile d’Yeu, Ile de Noirmoutier, Les Sables d’Olonne, St Gilles-Croix-de-Vie. Derrière cette longue façade maritime, le Marais Breton vendéen, le Marais Poitevin et la Venise Verte, le Haut Bocage et le Bas Bocage offrent contraste et tranquillité.

Les marais salants de l’île de Noirmoutier couvraient autrefois 700 hectares soit un quart de la superficie de l'île. Une centaine de sauniers produisait plus de 600 tonnes de sel par an. Aujourd'hui 40 sauniers exploitent 100 hectares de marais salants.

Le village de Pouzauges, avec son château, une forteresse féodale constitue un excellent point de départ pour partir explorer le bocage Vendéen.

A l’intérieur des terres, le village de Coëx vous propose une visite originale et apaisante: le Jardin des Olfacties vous invite à découvrir au fil de ses 'chambres de senteurs' tous les parfums de l’univers végétal.

Antenne de l'écomusée de la Vendée, la Bourrine du Bois Juquaud est un authentique ensemble de constructions typique de la vie maraîchine dans le marais breton. Le nom de bourrine provient du mot "bourre" qui est le mélange d'argile et de roseaux séchés qui sert à monter les murs

Le Gastronomie

Côté Atlantique : des huîtres Vendée-Atlantique, des moules de bouchot de L'Aiguillon-sur-Mer ; des sardines de Saint-Gilles-Croix-de-Vie ou encore des crevettes, anchois, bar, sole, maquereau, etc. Quelques plats mijotés sont typiques de la région comme le ragoût de Margates (encornet de seiches). À consommer froid ou poêlé, le foie gras, dont la Vendée est le troisième département producteur français.
En plat de résistance, un plat typique, le 'jambon-mogette' : des haricots blancs avec une tranche de jambon de Vendée, saisi à la poêle.