Guide de voyage Somme

Guide de voyage Somme


Son nom provient du fleuve de la Somme.
Le département est marqué par la présence de l'eau : le réseau fluvial, dèjà dense, va se renforcer du canal Seine-Nord, tandis que la façade maritime s'étend sur une soixantaine de kilomètres. La côte picarde de la Manche est basse et bordée de cordons de galets ou de plages et de dunes. Elle compte quelques petites villes, ports de pêche (Le Crotoy, Saint-Valery), stations balnéaires (Cayeux, Orival) et de vastes espaces naturels.
En arrière, Bas-Champs au Sud et Marquenterre au Nord sont des terres humides, souvent gagnées sur la mer et mises en prairies (moutons de prés salés, bovins pour la viande et le lait) plus qu'en cultures. Le reste du département forme la 'plaine picarde', ensemble de bas plateaux.
Le climat picard est tempéré soumis aux flux d'ouest de la façade maritime.

Tourisme

La Somme est un département riche en sites touristiques. À Amiens on trouve la Tour Perret, plus haut immeuble en béton à sa création en 1952, la maison de Jules Verne, des hortillonnages, un parc zoologique, la place Marie-sans-chemise avec son horloge, le beffroi, et la cathédrale Notre-Dame d'Amiens, une des plus vastes d'Europe. Tous les ans au mois de décembre a lieu le plus grand marché de Noël du Nord de la France.

La Baie de Somme est la plus grande de France, ouvrant sur la Manche sur plus de 5 kilomètres de large. Les espaces infinis que découvre la mer offrent des paysages tout à la fois insolites et superbes rythmés par le cycle des marées et celui des saisons.

L'origine de l'Abbaye de Saint Riquier remonte au VIIème siècle. Passant dans le village de Centule où il décède, l'ermite Riquier devient l'objet d'un pèlerinage important. Dès lors, Centule devient Saint Riquier.

La forêt de Crécy est connue depuis l'Antiquité, on l'appelait alors 'Cresiacum Forestis', et était traversée par des voies romaines.
Plus tard, ce grand domaine forestier était divisé en plusieurs 'parcelles' : une forêt royale, une partie en périphérie appartenait aux Chartreux et chanoines d'Abbeville, aux Célestins d'Amiens. On y chassait, on y coupait du bois qui alimentait notamment les chantiers de marine.

Gastronomie

Le gâteau battu est véritablement le symbole de la gastronomie picarde.
Il existait déjà avant le XVIIème, on l'appelait alors 'gasteau mollet', ou 'pain aux oeufs' par les Flamands, car la proportion en œufs est importante, et en beurre aussi.