Guide de voyage Savoie

Guide de voyage Savoie


Le département de la Savoie est le département le plus montagneux de France avec près de 90 % de son territoire situé en zone de montagne.
Ce département est limitrophe des départements de l'Ain, de l'Isère, des Hautes-Alpes et de la Haute-Savoie, ainsi que de l'Italie.
La Savoie est soumise à un climat montagnard.

Tourisme

Le tourisme, très actif, représente la moitié du produit intérieur brut. Il anime le pourtour du lac du Bourget et surtout la haute montagne, dans les vallées de la Maurienne et de la Tarentaise, grâce notamment aux stations de Méribel, Courchevel, Val-d'Isère, Tignes et la Plagne.
la barrière de l'Esseillon est un remarquable ensemble de cinq forts construits au début du XIXème siècle par le royaume de Piémont Sardaigne pour se protéger d'une éventuelle attaque française.

Le parc national de la Vanoise a été créé en 1963. Une frontière est commune avec le parc national du Grand Paradis en Italie, ce qui en fait le plus grand espace protégé d'Europe.

La route des Ducs de Savoie se promène dans les départements de Savoie et de Haute-Savoie sur les bords du Lac Léman, du Lac du Bourget, dans la vallée de la Maurienne offrant aux regards des paysages splendides et des panoramas remarquables.
Les 12 sites répertoriés, châteaux et musées, abbayes et églises, villes et villages ravivent le souvenir de cette illustre famille liée de tout temps à l’Histoire de France.
C’est au Château de Ripaille que le Duc Amédée fonda l’ordre de Saint Maurice, et au Château de Thorens-Glières que naquit Saint François de Salles. La résidence des Ducs était à Chambéry dans le Château des Comtes de Savoie et leur sépulture à l’Abbaye de Hautecombe sur les hauteurs du Lac du Bourget.
Le Château de Montrottier dominant les Gorges du Fier, et la tranquille cité fortifiée de Conflans sur la route de la Tarentaise confortaient leur situation stratégique.

Gastronomie

Les recettes de la Fondue Savoyarde varient quelque peu, mais en général il faut 3 fromages, Comté, Beaufort et Valais que l'on fait fondre dans le caquelon avec de l'ail haché, et qu'il faut mouiller régulièrement de vin blanc pour obtenir une pâte onctueuse, homogène et souple.

Elle est servie avec une corbeille de pain un peu rassis coupé en gros dés que chacun trempera dans le caquelon au bout de sa fourchette.
Malheur à celui qui perd son morceau de pain !