Guide de voyage Rhône

Guide de voyage Rhône


Le département du Rhône est traversé par le fleuve du même nom.
La majeure partie du territoire est composé des moyennes montagnes des monts du Beaujolais au nord, et des monts du Lyonnais au sud. Le département est limitrophe des départements de l'Ain, de l'Isère, de la Loire et de la Saône-et-Loire.
Le climat du Rhône est de type semi-continental avec des influences alternées des climats méditerranéen, continental et océanique.

Tourisme

Le vieux Lyon, classé au patrimoine mondial de l'Unesco, l'abbaye de Savigny, les nombreux musées qui retracent les savoir-faire, exposent des oeuvres d'art, les routes touristiques qui croisent par ci par là châteaux, vignobles et villages pittoresques, tout invite à la découverte.

Toute blanche, se détachant de la colline sur laquelle elle se dresse, la basilique Notre Dame de Fourvière veille sur la ville de Lyon. Le lieu est devenu l'un des points stratégiques de la ville... Dès 1830, on construit une première tour de l'observatoire d'où touristes et photographes peuvent embrasser le paysage, tandis que sont également installés un observatoire scientifique et un observatoire public.

Villeurbanne, commune limitrophe de Lyon, préserve avec attention le Parc naturel de la Freyssine, parc urbain récemment aménagé au coeur de la ville. Ce sont 40 hectares, ancienne zone de captage en bordure du Rhône, qui ont été transformés en véritable "poumon vert" de la cité. Le parc est relié au parc de la Tête d'Or et au parc de Miribel-Jonage, établissant ainsi 'la Coulée verte' le long des rives du Rhône.

Une agréable manière de découvrir le pays beaujolais est en parcourant la Voie verte du Beaujolais, au nord du département du Rhône. 11 km de voie aménagés entre Saint Jean d'Ardières et Beaujeu pour se faire plaisir et profiter de la nature, à pied, en vélo, en roller, en famille ou entre amis.

Gastronomie

Le bouchon lyonnais est aujourd’hui, à l’heure où la "gastronomie" lyonnaise est de plus en plus appréciée à travers le monde, un lieu à la décoration immuable où l’on sert une nourriture simple et authentique, souvent copieuse, faite de produits du terroir et arrosée de crus comme Beaujolais ou Côtes-du-Rhône.
L'explication du terme 'bouchon' vient probablement aux relais de poste où les chevaux étaient 'bouchonnés' à la paille pendant que le cavalier déjeunait à l’auberge.