Guide de voyage Nord Pas de Calais

Guide de voyage Nord Pas de Calais


La région du Nord-Pas-de-Calais est bordée au sud par la région Picardie, à l'est par la Belgique et à l'ouest et au nord par la Manche et la mer du Nord. Elle est composée de deux départements, le Nord et le Pas-de-Calais. Avec 326 hab/km2, elle compte parmi les régions d'Europe les plus densément peuplées.

Géographie

C'est une région frontalière qui a 350 kilomètres de frontière avec la Belgique. C'est aussi une région littorale avec plus de 140 kilomètres de littoral (falaises et dunes essentiellement), qui longe les limites ouest des deux départements, et fait face au Kent (Royaume-Uni).

La région a des traits morphologiques et des unités paysagères bien marqués mais aussi fortement marqués par les aménagements et le travail du sol faits par l'Homme depuis la préhistoire.

Climat

La région est la plus septentrionale de France, mais son climat n'est pas le plus froid. On distingue des variations de climat, parfois importantes, entre les côtes et l'intérieur des terres.
Sur les côtes de la Manche et de la Mer du Nord, le climat est dit océanique. Les amplitudes thermiques sont faibles, ce qui donne des hivers plus doux et peu enneigés et des étés plus frais.
Dans le sud-est de la région, le climat garde les mêmes caractéristiques que celui des côtes, tout en se rapprochant du climat continental. Les hivers sont alors plus rigoureux et souvent enneigés, les étés sont plus chauds et les vents ont moins d'effets.

Tourisme

Le tourisme dans le Nord-Pas-de-Calais est resté longtemps cantonné aux plages de la Côte d'Opale, célèbres pour leurs dunes et leurs vastes étendues, paradis du char à voile.
Après la crise économique des années 1970, le début des années 1990 a marqué un tournant. Encouragés par la venue en 1993 du TGV Nord-Europe puis des trains trans-Manche Eurostars, élus et responsables économiques ont développé la fréquentation de week-end et de proximité. Il s’est agi de tirer parti d’un patrimoine culturel et historique (beffrois, fortifications de Vauban, palais Rihour et Vieille Bourse à Lille) insuffisamment exploité, ainsi que de la proximité de trois capitales (Paris, Bruxelles, Londres).
Les musées d’art ont également accompagné la reconversion de la région : rénovation du musée des Beaux-Arts de Valenciennes, ouverture d’une antenne du musée du Louvre à Lens (prévue pour 2012), musée dans une ancienne piscine couverte à Roubaix, paris culturels inattendus et audacieux dans une ancienne région minière et métallurgique. Cette tradition industrielle elle-même a fait l’objet d’une valorisation touristique.

Le choix de Lille capitale européenne de la culture en 2004 a consacré cette revalorisation.