Guide de voyage La Corse

Guide de voyage La Corse


La Corse se divise en deux départements : la Haute Corse, avec Bastia pour chef-lieu et la Corse du Sud, dont Ajaccio est la capitale. Et, la Corse n'a pas volé son surnom d'Ile de Beauté. Du Nord au Sud, d'Ouest en Est, elle offre à ses visiteurs des merveilles innombrables.

D'ailleurs, les richesses touristiques de la Corse reposent avant tout sur son patrimoine naturel.

Au Nord de Bastia, le Cap Corse, ces petites criques surmontées de côtes abruptes, a de quoi impressionner les novices.

Le Golfe de Porto offre une étonnante palette de paysages plus séduisants et intrigants les uns que les autres. En témoignent la réserve de Scandola - inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco - et les Calanches de Piana.

De même son parc naturel, qui s'étend de Calvi à Porto-Vecchio, renferme nombre des sites naturels qu'il faut voir lors d'un séjour en Corse. Les gorges de la Spelunca, la forêt d'Aïtone ou encore les Aiguilles de Bavela en sont les principaux.

Les îles Lavezzi, au large de Bonifacio, ou encore les îles sanguinaires, face au golfe d'Ajaccio, sont une énième facette de la Corse.

Car, finalement, chaque coin et recoin de Corse a de quoi surprendre. En sortant de sentiers battus, on finit toujours par dénicher une petite crique, un village de montagne au charme redoutable ou un restaurant pittoresque.

On peut dire que la Corse a su préserver une certaine authenticité. D'ailleurs l'île se caractérise par ses minuscules villages accrochés à la montagne, ses produits du terroir et ses chants polyphoniques traditionnels.

Par ailleurs, compte tenu de la proximité du littoral et de la montagne, on peut aisément passer de l'un à l'autre. Aussi, les activités sportives à pratiquer en Corse s'avèrent très diverses. Farniente, activités nautiques, randonnées en sont bien évidemment les principales.

Les découvertes culturelles sont une dernière possibilité en Corse. Quelques, certes rares, musées et monuments se donnent à voir, principalement à Ajaccio.

Enfin, l'île de beauté réserve quelques surprises sur ses routes. Tout d'abord le tracé routier n'est absolument pas rectiligne.

Les voies de circulation sont surtout des chemins étroits qu'il vaut mieux emprunter calmement. Vous ne croiserez jamais autant de chèvres, vaches ou autres cochons que sur les routes corses.

Le moins que l'on puisse dire c'est que l'on ne sort jamais indemne d'un séjour sur l'île de beauté.