Guide de voyage Aisne

Guide de voyage Aisne


Ce département montagneux s'étend sur des régions variées ; au Nord-Est, la vallée de l'Ubaye, traditionnel pays d'accueil de la transhumance des ovins, est aujourd'hui équipée pour les sports d'hiver. Plus en aval, la vallée de la Durance est moins déshéritée (élevage de bovins, fruits). Le cœur du département est couvert par les chaînes calcaires de la région de Digne (haute vallée de la Bléone), très pauvre, dépeuplée, et que l'on cherche à reboiser.
Le département a porté jusqu'en 1970 le nom de Basses-Alpes.

Tourisme

La Haute-Provence est une région privilégiée pour la pratique des sports de plein air, qu’ils soient aériens, vol à voile (Château Arnoux), parapente, terrestres (escalade, randonnée pédestre, randonnée équestre, VTT ou aquatiques (rafting, canyoning).Les lacs artificiels de Serre-Ponçon, de Sainte Croix, et de Castillon (Moyen Verdon) permettent la pratique de sports nautiques.

On laisse les lacs d'altitude, le lac de Sainte Croix, pour suivre des torrents tumultueux encaissés dans des gorges profondes, gorges du Verdon, pour arriver dans la plaine tranquille, la Provence.
Côté patrimoine, Moustiers-Sainte-Marie, Entrevaux, Lurs ou Castellane nous livrent leur histoire.

Les gorges du Verdon pointent au rang des sites naturels les plus époustouflants d’Europe. Trouvant leur source à plus de 2.000 mètres d’altitude près du col d’Allos, la longue et vireuse entaille.

Situé à une petite demi heure à pied du village de Colmars-les-Alpes, à plus de 1.200 mètres d’altitude, la cascade de la Lance, site naturel classé, le torrent éponyme et ses nombreux épigones parfois hauts de plus de 20 mètres constituent une véritable aire de jeu grandeur nature pour les farouches amateurs d’eaux vives (rafting, canyoning, canoë-kayak).

Inscrite en réserve nationale, la Réserve géologique de Haute Provence est un vaste territoire de 2.000 km2 comprenant 55 communes qui se sont associées pour à la fois valoriser et protéger leur patrimoine.

Gastronomie

Le fromage de Banon est élaboré à partir de lait de chèvre. Le lait caillé obtenu après 2 ou 3 heures de coagulation est moulé à la louche, mis en faisselle, retourné et salé 'à la volée', puis laissé quelques jours en pré-affinage. C'est ensuite qu'il est délicatement enveloppé dans des feuilles de châtaignier, le tout fermé par un lien de raphia et laissé à l'affinage 5 à 15 jours.